top of page

Pourquoi mettre un soutien-gorge, si c’est pour le retirer dès qu’on rentre chez soi ?

  • Pour le regard de la société

  • Pour le maintien

  • Pour camoufler les tétons

  • Parce que c’est comme une culotte, on est habitué à en mettre tous les matins, on se sent nu sans

Et pleins d’autres raisons qui son propre à chacune


Le no bra est en vogue et je le comprends

Faut il encore l’adopter !

Ce n’est pas si simple de retirer cette habitude du jour au lendemain. Certaines me diront que ça se fait par étape. On commence à ne plus en mettre le dimanche, puis les jours de télétravail, en vacances et les jours fériés.

  • Pourquoi en mettre alors qu’on peut s’en passer ?

  • Pourquoi en mettre quand on sait qu’on peut s’en passer ?

  • Pourquoi en mettre quand on se sent mieux sans ?


Je vais vous raconter mon histoire.

L’histoire d’une fondatrice de marque de lingerie, qui détestait les soutiens-gorge et qui a longtemps adopté le no bra. Un comble, me diriez-vous ?

Vous le savez, j’ai créé Asymétrio parce que je suis là 1ère cliente de ma marque. Alors ça ne vous étonnera pas, si je vous dis qu’avant, je détestais les soutiens-gorge. J’avais 3 soutiens-gorge dans mon placard. Je détestais les mettre parce qu'ils n'étaient pas à ma taille. J’ai dû adopter le no bra parce que je ne supportais pas les soutiens-gorge. J’en portais uniquement quand c’était "nécessaire" et quand je dis "nécessaire" ce n'est pas pour le regard des autres, mais pour moi, pour me sentir à l’aise et en confiance.

Quand on a des rendez-vous importants, la confiance en soi est primordiale. Certains mettent leurs plus belles tenues, un bracelet porte bonheur, une belle manicure : à chacun son atout !

Pour ma part, comme je ne pouvais pas mettre de soutien-gorge parce qu'il ne m'allait pas, camoufler sa poitrine avec ses cheveux, ou faire attention à ses moindres faits et geste, ne pas trop se pencher pour pas qu’on voit à l'intérieur du décolleté, éviter de courir pour rattraper le métro...

Je suis asymétrique, je fais un bonnet C et un bonnet D pour un tour de buste de 85.

Comment vous dire que toute ma vie je me suis sentie bizarre et pas dans les normes. Vous comprenez pourquoi je n’avais que 3 soutiens-gorge. Et encore ils n’étaient pas à ma taille mais c’était ce qui avait de mieux.


Je vais encore plus loin dans mon histoire, en vous racontant un peu ma vie perso. Avant de créer ASYMETRIO, j’ai eu un licenciement économique. Beaucoup connaissent la chanson, je devais enchaîner les entretiens et les rendez-vous importants. À ce moment là, j’adoptais à 50% le no bra. Je pouvais aller faire mes courses sans soutif, promener ma chienne dans la rue sans soutif et toutes ces choses de la vie. À l’exception, des transports en commun et des jours au bureau et en l’occurrence, à ce moment là, au rendez-vous en présentiel.


Alors pourquoi mettre un soutif alors que je sais que je peux m’en passer ?

Sachant que l’hiver, avec 3 pulls, j’étais à 100% du no bra.

Je vous répondrais tout simplement avec ces 3 points :

  • Maintien

  • Confort

  • Confiance en soi

Maintien et confort : Quand on fait 1 bonnet D, que le sein est lourd et tombant, je peux pour assurer qu’une simple marche rapide ce n’est pas confort du tout ! Quand vous courez partout et que vous avez une journée chargée, c’est extrêmement désagréable de ne pas avoir de maintien. Pour un bonnet A, B, C cette réponse n’est peut-être pas totalement adéquate, mais à certains moments de la vie, c’est plus confort d’avoir un soutien-gorge qui maintient la poitrine, c’est d’ailleurs la propriété 1ère du soutien-gorge.


Confiance en soi : ce n’est pas "bateau" !

"Oups" un tétons qui se fait la malle

"Oupss" je me suis penchée on voit tout

"Oupsss" il fait froid et j’ai les tétons qui pointent …

Je connais ses situations, je les ai vécus, ce n’est pas dramatique mais quitte à passer un bon moment, si ma poitrine pouvait rester à sa place, sans me déranger, ça serait pas mal !

C’est quand même des situations un peu gênantes, je pense que cet argument est propre à chaque profil.


Pour avoir adopté le no bra, il y a quand même, et il faut le dire, certains moments de la vie où je trouve le soutien-gorge est indispensable et c’est ok !

C’est aussi pour ça qu’il existe. C’est mon avis, encore une fois, ça déprend des profils de chacune. J’aime mettre des habits amples, ou avec un décolleté, enfin bref je ne veux pas me préoccuper le matin, j’ai envie de mettre tel tenu tel jour, et pas me dire "ha non aujourd’hui je ne peux pas mettre cette chemise car c'est trop décolleté et sans soutif à cette réunion... Je ne vais certainement pas changer mon style vestimentaire pour une histoire de soutif.


Le soucis c’est qu'aucune marque de lingerie ne propose ma taille !

Alors j’ai cousu mes premiers soutiens-gorge.

Un soutien-gorge sans armature ni séparateur en ferraille pour le confort, tout en assurant un certain maintien, sinon ça sert à rien, on ne va pas se mentir.

Un soutien-gorge qui allie : confort et maintien, le tout avec un style élégant et tendance. C'est clairement le genre de produit que je suis contente de porter, comme ma plus belle tenue que je ne suis pas pressée de retirer à la fin de la journée. En choisissant des matières qui sont faciles d'entretien, parce qu'on a autre chose à faire que trier les vêtements lorsqu'on fait des machines, tout passe à 30 degrés.


Je ne vous cache pas que ma formation au 1er proto lingerie m’a pris plus d'une demi année (en mode intensif).


Mais franchement ça valait le coup non ?

Je suis contente aujourd’hui de vous dire que j’ai lancé une marque de lingerie sur mesure, pour toutes les femmes, qui en plus est française, artisanale et made in France. Produit à la commande, pas de stock, pas de surconsommation, on est vraiment très loin de la fast fashion.

Je ne prône pas le port du soutien-gorge h24 mais le confort et la confiance en soi, qui nous fait tout accomplir !

Au delà de la poitrine asymétrique qui se voit sans soutif j’ai fait la paix avec cette différence, mais c’est vrai que pour certaines personnes quand on a 1 ou 2 bonnets d’écart voir plus, on peut vite se sentir gêné et perdre confiance en soi.


♥️ 


Vous êtes une femme, vous êtes forte et puissante.

N'oubliez jamais de prendre soin de vous.


♥️


Comments


bottom of page